Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1164

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1165

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1166

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1177

GUINEE-MANIFESTATION: Au moins un mort, des manifestants interpellés et des blessés

50

(ASPAMNEWS)- Les rassemblements anti-troisième mandat de ce lundi, à Conakry, ont été dispersées par les forces de l’ordre qui ont tôt bouclé tous les lieux de rassemblement des manifestants. Les violences des forces de l’ordre ont occasionné des morts et des blessés graves selon Sydia Touré.

Jusque-là concentrées dans quelques quartiers de la capitale guinéenne, les manifestations ont pris une autre forme dans d’autres endroits de la ville. Et, selon des habitants de Mamou, joints au téléphone, les forces de l’ordre et les jeunes s’affrontent actuellement à coups de gaz lacrymogènes contre jets de pierres dans les quartiers.

« Le matin, les manifestations étaient concentrées dans les quartiers de Petel, Loppet, Tambassa et Madina Scierie. Mais, actuellement, c’est tout le centre-ville qui chamboule. Les jeunes ont commencé de mettre le feu un peu partout dans la ville », a confié une source locale.

De sources concordantes, ces violences ont commencé dans la nuit d’hier à aujourd’hui lundi aux environs de 3 heures du matin. Le bilan fait état de plusieurs interpellés et des blessés graves dont les forces de l’ordre.

« Au moins sept blessés ont été admis aux urgences de l’hôpital régional. Certains ont été blessés par des pierres et d’autres ont été sérieusement bastonnés par les forces de l’ordre. Mais, la majorité des blessés viennent du quartier Petel », a indiqué une source médicale, jointe au téléphone.

Le président de l’Union des forces républicaines, Sidya Touré, membre du Front national pour la défense de la Constitution, joint au téléphone a déclaré qu’il y ‘a déjà des morts et a déploré la violence exercée par les forces de l’ordre sur les manifestants pacifiques.

« Nous déplorons des morts. Il y a au moins un ou deux jeunes gens qui ont été gravement atteints. Il y en a un qui est déclaré mort. Et l’autre dont le pronostic est très engagé, sans compter d’autres sous blessures », nous a confié Sidya Touré au bout du fil.

Poursuivant, l’ancien Premier a indiqué que depuis hier soir tous les responsables de son parti à Matam, « qui ont été indiqués par leurs anciens camarades passés de l’autre côté ont été agressés ».

« A commencer par le Secrétaire général de notre parti, le Vice-maire de Matam. Son domicile familial a été attaqué. Il y a des blessés et lui-même, il a fini par être arrêté », a regretté le leader politique qui a renchéri en disant que ce débat ne mérite pas qu’on puisse aller tirer sur des gens.

« C’est la chose que je ne comprends pas », s’est-il désolé, tout en précisant que le cas de mort est signalé du côté de Sonfonia, dans la commune de Ratoma. (GNM/2019)

Les commentaires sont fermés.