Lutte contre les pratiques commerciales illicites au Togo : mise en place d’un comité technique pour renforcer la réglementation

Le Togo continue de renforcer ses efforts pour combattre les pratiques commerciales frauduleuses. Un comité technique spécialisé a été créé à Lomé pour soutenir la commission chargée de la mise en œuvre de la Solution automatisée de marquage (SAM).

Ce groupe d’experts de l’Office togolais des recettes (OTR) et du ministère du Commerce est chargé de contribuer à la lutte contre les déclarations inexactes et la concurrence déloyale. Essowavana Adoyi, président de la commission, souligne que le comité jouera un rôle clé en assurant que la commission puisse remplir efficacement sa mission.

Le président du comité, Peter Kponor, précise que les membres accompagneront les acteurs économiques dans le processus de marquage sécurisé des produits. Leur mandat inclut également de fournir des informations à la commission, avec pour objectif global de promouvoir une économie légitime et de protéger la santé des citoyens en évitant la consommation de produits contrefaits ou non conformes.

Le marquage sécurisé obligatoire est en vigueur au Togo depuis septembre 2020, dans le but d’améliorer la sécurité des produits, d’en faciliter la traçabilité et d’en identifier l’origine lors de leur importation. Grâce à ces contrôles, le Togo aspire à assainir son marché et à garantir des normes de qualité plus strictes.

Les commentaires sont fermés.