Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1164

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1165

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1166

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1177

TOGO: Le PNP satisfait de la feuille de route de la CEDEAO

45

Le Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam, à l’origine des événements du 19 août 2017 qui secouent le régime de Faure Gnassingbé, se dit satisfait des mesures prises par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour une sortie de crise au Togo. Pour ce parti, l’essentiel est acquis.
La limitation du nombre de mandats présidentiels à 2, le scrutin à 2 tours et le vote de la diaspora sont des recommandations qui réjouissent le PNP qui estime que les ¾ des revendications sont obtenus. « Sur 4, nous avons obtenu 3. Si on était dans une classe d’examen, sur 20, nous avons 15. C’est ce qui explique notre succès par rapport au sommet de la CEDEAO », a déclaré Ouro-Dzikpa Tchatikpi, Conseiller au Bureau du parti, samedi dernier lors de la réunion hebdomadaire du PNP.
Pour que les revendications soient complètes, à l’en croire, il reste à déterminer les modalités de désignation du Premier ministre et ses prérogatives. En tout cas pour lui, ce reste n’est plus grand. Il compte sur la poursuite du dialogue politique pour qu’un accord soit trouvé quant aux autres points.
Par ailleurs, le Conseiller au bureau du PNP indique que la Commission électorale nationale indépendante (CENI), dans le format actuel, est à recomposer entièrement. Il en sera de même pour la Cour constitutionnelle et les autres institutions de la République, surtout celles qui sont impliquées dans l’organisation des élections au Togo.
« On fera table rase de la CENI qui existe actuellement et on reprend tout à zéro parce que nous voulons que les élections qui vont se faire, que ce soit la présidentielle ou les législatives prochaines, aient la transparence totale et qu’elles soient crédibles », a insisté Ouro-Dzikpa Tchatikpi. (ICL/2018)

Les commentaires sont fermés.