Production de tubercules au Togo : un bilan positif pour l’agriculture en 2022

478

Selon le dernier rapport du ministère de l’Agriculture au Togo, la production de tubercules a enregistré une légère hausse en 2022, marquant ainsi une évolution positive par rapport à la précédente campagne agricole.

La production globale des tubercules et plantes à racines, englobant des cultures telles que le manioc, l’igname, le taro et la patate douce, atteint 2,23 millions de tonnes. L’igname se distingue comme la principale locomotive de la filière, contribuant pour près d’un million de tonnes à cette performance.

Comparée à la moyenne des cinq dernières années, la production de tubercules et de plantes à racines de cette campagne enregistre une augmentation significative de plus de 11%, souligne le ministère de l’Agriculture.

Dans le cadre d’une collaboration étroite avec ses partenaires, le Togo ambitionne de mobiliser 2,3 milliards FCFA pour renforcer la filière tubercule au cours des cinq prochaines années. Cette initiative s’inscrit dans la volonté gouvernementale d’accroître de 15% la production nationale des plantes à racines et tubercules, tout en visant un niveau de transformation de 10% d’ici à 2028.

Cette tendance positive dans la production de tubercules représente un pas significatif vers la réalisation des objectifs fixés par le gouvernement togolais pour le secteur agricole. Elle offre également des perspectives encourageantes pour le développement continu de la filière et la sécurité alimentaire du pays.

Les commentaires sont fermés.