Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1164

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1165

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1166

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1177

TOGO-PNP: Atchadam remobilise les militants malgré les acquis des recommandations de la CEDEAO

79

Dans un message audio rendu public dimanche 19 août 2018, M. Tikpi Salifou Atchadam revient sur l’historique de ces mouvements et se félicite de ses effets qui selon lui, « conduisent le Togo vers la démocratie ».
« Ce que le peuple togolais a réussi et qui force l’admiration du monde entier, est exceptionnel. (…) En août vous avez réussi à briser ce que nous appelons le cercle de la division. La vraie fausse question Nord-Sud est totalement discréditée », a laissé entendre le leader du PNP qui rappelle qu’en ce « premier anniversaire du soulèvement du 19 août 2017 », l’opposition compte encore 53 détenus.
Tikpi Salifou Atchadam salue dans son message, le contenu de la feuille de route de la CEDEAO, qui d’après lui, est un « acquis à consolider ». « De ce document de base, qui appelle des précisions de la part de la CEDEAO, vont découler des mesures concrètes qu’exige la gouvernance démocratique à laquelle tous les États membres de l’organisation ont adhéré », a-t-il laissé entendre.
Aux premiers responsables de la CEDEAO, le natif de Kparatao (préfecture de Tchaoudjo, 430 Km au Nord-Est de Lomé) lance un appel. Celui de poursuivre l’effort de construction d’un destin commun entre les Etats-membres de la CEDEAO tout en gardant à l’esprit, a-t-il dit, que le destin de l’Afrique est « absolument fédéral ». « La CEDEAO doit veiller à un équilibrage en matière de jouissance des libertés fondamentales et de démocratie dans l’espace communautaire, une sorte de convergence en matière de démocratie », a-t-il indiqué.
Occasion pour lui d’exprimer sa reconnaissance aux Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEOA et en particulier, à Nana Dankwa Akufo-Addo du Ghana et Alpha Condé de la Guinée qui selon lui, ont déployé d’énormes efforts pour aider le pays à trouver une solution à ses difficultés politiques.

Les commentaires sont fermés.