Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1164

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1165

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1166

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/actualiteinfo.tg/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1177

TOGO-ELECTION-CENI: Séance de simulation d'établissement des premières cartes d'électeurs

57
La Commission électorale nationale indépendantes (CENI) a délivré dimanche à Lomé les premières cartes d’électeurs en prélude au démarrage du recensement électoral le 1eroctobre prochain dans la zone 1.
L’opération de simulation marquant la fin de la formation des agents électoraux a été lancée par le Président de la CENI, Kodjona Kadanga en présence des membres de l’institution. La cérémonie a connu également la participation du ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi.
L’objectif poursuivi par la CENI à travers cette opération de simulation est de s’assurer que les agents formés maîtrisent bien le processus de délivrance des cartes d’électeurs avec les kits biométriques.
Il est également question de s’assurer que tous les paramètres notamment de l’efficacité, de la rapidité, de la confidentialité dans la gestion de la liste électorale sont au point. L’opération a permis à certains citoyens d’avoir des cartes d’électeurs, qui sont juste des spécimens.
Le président de la CENI, Kodjona Kadanga qui a également reçu un spécimen de la carte a expliqué aux citoyens ayant reçu les cartes lors de l’opération de simulation qu’elles ne seront pas utilisées le jour de l’élection.
La CENI s’appuie sur la biométrie pour mener à bien le prochain recensement électoral devant permettre de constituer un nouveau fichier électoral. L’idée selon le président de l’institution est de réduire les files d’attente pendant l’enrôlement des électeurs, de rendre fiable le fichier électoral avec l’unicité de l’électeur et enfin renforcer la rapidité dans la gestion de la liste électorale, de l’identification, à l’enrôlement, à l’édition des cartes, à l’impression des listes et à l’affectation dans les bureaux de vote.
« Toutes les conditions sont réunies pour un recensement de tous les citoyens en vue d’établir un nouveau fichier électoral », a déclaré Prof Kadanga.
Le recensement électoral se tient du 1er au 8 octobre dans la Zone 1 et du 19 au 25 octobre prochains dans la Zone 2. Selon les chiffres communiqués par la CENI, 4 329 centres de recensement et de vote, 5 809 comités listes et cartes et 3 287 Kits biométriques.
La CENI a annoncé la tenue des locales et du référendum le 16 décembre et des législatives le 20 décembre.
Toutefois, le processus reste contesté par la Coalition de l’opposition qui rejette la CENI et la démarche du gouvernement. (TBN/2018)

Les commentaires sont fermés.