Arrestation des organisateurs d’une soirée partouze à Lomé

134

Une affiche annonçant une soirée partouze, programmée pour le samedi 2 mars dans la capitale togolaise, Lomé, a suscité des indignations. Cette fête immorale n’a pas eu lieu, grâce à l’intervention rapide des autorités.

Les organisateurs de cette soirée ont été appréhendés par la Direction centrale de la police judiciaire. L’arrestation a eu lieu aux environs de 22 heures 15 minutes, au lieu-dit « Agoè-Echangeur », alors qu’ils cherchaient l’emplacement prévu pour l’événement. Leur détention fait suite à l’ouverture d’une enquête sur cette affaire.

L’affiche promouvant cette fête dépravée circulait largement sur les réseaux sociaux, incitant les individus à s’inscrire via les numéros de téléphone des opérateurs de téléphonie mobile Togocel et Moov.

Il est important de rappeler à quel point il est néfaste de diffuser de telles affiches de perversion sur les réseaux sociaux. Non seulement cela contribue à promouvoir la dépravation, mais cela menace également les valeurs morales et sociales de la communauté.

Cette intervention rapide des autorités témoigne de leur engagement à préserver l’ordre public et à protéger les citoyens contre de telles pratiques immorales. Cependant, cela souligne également la nécessité de sensibiliser davantage sur les dangers associés à la diffusion de contenus inappropriés sur les plateformes en ligne.

Les commentaires sont fermés.