Révision de la Constitution du Togo : le groupe Manssah dément toute implication

188

Le groupe Manssah, sous la direction d’Alain Foka, a formellement nié toute participation à la révision en cours de la Constitution togolaise. Jules Domche, co-fondateur de Manssah a clarifié la situation, précisant que le groupe n’est aucunement lié à ces changements législatifs controversés.

Lors d’une déclaration officielle, Domche a insisté sur l’absence d’implication de Manssah dans cette affaire. Il a appelé à la transparence, invitant le public à se pencher sur les plateformes du groupe pour comprendre ses positions en matière de gouvernance et de réformes institutionnelles.

Manssah prône une approche visionnaire, s’engageant pour une transformation profonde et réfléchie des institutions africaines. Domche a souligné que Manssah s’abstient de toute action obscure, promettant une communication ouverte sur ses activités.

Le groupe encourage ses détracteurs à examiner les véritables influences sur les gouvernements africains, plutôt que de s’en prendre à Manssah sans fondement.

Les commentaires sont fermés.