Ibrahima Mémounatou élue présidente du Parlement de la Cedeao

43

Ibrahima Mémounatou a été élue, le 23 mai 2024, à la présidence du Parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Sa nomination, lors de la session inaugurale tenue à Kano, au Nigéria, marque une nouvelle ère pour l’institution sous-régionale, succédant ainsi au Sierra-Léonais Sidie Mohammed Tunis.

Avant cette élection, Mémounatou a servi en tant que vice-présidente du Parlement togolais durant la précédente législature. Réélue députée lors des élections législatives et régionales du 29 avril dernier au Togo, elle a également occupé le poste de ministre de l’Action sociale. À l’issue de son élection, elle a exprimé l’importance de la responsabilité et de la coopération :

Nos responsabilités sont lourdes et nous devons en prendre conscience et rester fidèles à nos engagements. Il nous faut travailler tous ensemble avec intelligence, rigueur et détermination.

Ibrahima Mémounatou

Aux côtés de Mémounatou, deux autres députés togolais, Senou Soklingbe et Patrick Kodjovi Senam Bolouvi, tous deux membres du parti au pouvoir, UNIR, siègent également au sein du Parlement de la Cedeao. Leur présence renforce la voix du Togo dans cette institution régionale clé.

Créé en 2006, le Parlement de la Cedeao est l’Assemblée des peuples de l’Afrique de l’Ouest. Ce corps législatif transnational a pour mission de promulguer des lois uniformes et de mettre en place des législations rigoureuses, visant à créer une région sans frontières, pacifique, prospère et cohérente, fondée sur les principes de bonne gouvernance. Les parlementaires régionaux, élus par leurs nations respectives, collaborent pour élaborer des politiques qui favorisent l’intégration régionale et le développement économique.

Les commentaires sont fermés.